< Retour à la page précédente < Revenir à la version courte

Fiche métier

assistant / assistante en études de prix

Combien coûtera un immeuble ? L'assistant en études de prix aide à répondre à cette question, en réalisant des études pour évaluer les coûts. Il assiste le conducteur de travaux ou l'économiste de la construction dans le chiffrage d'un chantier.

  • Niveau minimum d'accès : Bac + 2
  • Salaire débutant : 2100 €
  • Synonymes : Assistant/e d'études chiffrages,
    Technicien/ne d'études de prix,
    Technicien/ne devis et estimation,
    Technicien/ne du bâtiment en études de prix
  • Secteur(s) professionnel(s) :

    Bâtiment et travaux publics (BTP)

  • Centre(s) d'intérêt :

    J'aime jongler avec les chiffres

Le métier

Nature du travail

Élaborer un dossier d'études de prix

L'assistant en études de prix est un technicien d'études du bâtiment. Il concourt à évaluer le coût financier d'une construction ou d'une rénovation. Il assure un rôle de collaboration pour la conception et la préparation des travaux, l'organisation et le suivi des chantiers. Il participe à l'élaboration d'un dossier d'étude de construction, exploite les notes de calcul, prépare des dessins d'exécution.

Estimer les coûts

Il est notamment chargé de collecter des informations et d'intégrer ces données dans les études de prix, en vérifiant les documents et leurs contenus, pour permettre le juste chiffrage des travaux dans un délai imparti. Pour se déterminer, il compare les prix de différents fournisseurs de matériaux, de matériels ; utilise des prix de référence et négocie parfois avec ces fournisseurs.

Assurer le suivi

Il assure le suivi administratif de ses dossiers : il rassemble les documents nécessaires à la construction, répond éventuellement au téléphone à des entreprises sous-traitantes, des maîtres d'oeuvres etc. Dans les grandes entreprises du bâtiment, il prépare les dossiers pour permettre aux ingénieurs de répondre à des appels d'offre. Il rédige des documents techniques et peut être amené à réaliser des métrés (estimation des coûts en fonction des mesures).

Compétences requises

Rigueur et précision

L'assistant en études de prix doit aimer manier les chiffres. Son travail demande méthode et rigueur pour exploiter les différentes données, tout erreur de calcul ayant de fortes conséquences. Lorsque les travaux ont débuté, il suit le chantier et veille à ce que le planning soit bien respecté.

Connaissances techniques

Ce technicien connait bien les matériaux et les techniques de construction et leurs coûts particuliers. Il a également des connaissances en réglementation (normes environnementales etc.), en urbanisme et en architecture. Il utilise l'informatique et les logiciels de CAO (conception assistée par ordinateur), comme Autocad, pour faire des plans en trois dimensions et déterminer les coûts en fonction des surfaces.

Polyvalence

Dans certaines petites entreprises, il peut avoir un rôle plus polyvalent et planifier les opérations en tant que responsable du chantier. Il prépare alors le travail, détermine les besoins en personnel et en matériel, décompose l'ouvrage en ouvrages élémentaires, décrit les travaux, répartit les tâches et suit le travail. En fin de chantier, il prend en charge la facturation. Il est alors amené à se déplacer plus souvent sur le terrain.

Où l'exercer ?

Lieux d’exercice et statuts

Salarié du BTP ou en bureau d'études

Dans le cadre des appels d'offres, les grandes entreprises de BTP (bâtiment et travaux publics) tentent d'évaluer le prix des travaux sur lesquels elles se positionnent. Pour se faire, elles ont des services dédiés aux études de prix, où sont employés techniciens et ingénieurs en études de prix. Les entreprises ne possédant pas de service dédié font appel à des bureaux d'études extérieurs. Ces bureaux d'études en économie de la construction emploient de nombreux professionnels. Il existe environ 2 500 cabinets spécialisés en France. L'assistant en études de prix peut aussi travailler au sein d'une agence d'architecture ou d'une PME du bâtiment.

Quelques postes de fonctionnaires

Dans les services techniques de collectivités territoriales, il peut exercer comme technicien chargé du suivi des travaux.

En équipe

L'assistant en études de prix n'exerce pas seul. Il assiste le plus souvent un économiste de la construction ou un entrepreneur, qu'il aide à estimer des coûts. Au sein d'une grande entreprise du BTP, il travaille avec des conducteurs de travaux ; dans un bureau d'études spécialisé en économie de la construction il assiste des ingénieurs chargés de projets. Il peut amener à se déplacer sur le terrain (visite de sites pour déterminer les coûts au plus juste).

Carrière et salaire

Salaire

Salaire du débutant

À partir de 2100 euros brut par mois (voire plus selon le niveau de qualification et la région).

Intégrer le marché du travail

Un contexte favorable

L'heure est aux économies d'énergie ! Et ceci dès la conception des bâtiments, avant même le début des travaux. L'assistant en études de prix peut étudier les meilleures solutions pour améliorer le coût énergétique d'un bâtiment et sa construction.

Partout en France

Ce technicien est recherché à la fois par les bureaux d'études spécialisés en économie de la construction, les agences d'architecture et les entreprises du BTP. Si les sièges sociaux des grandes entreprises de BTP (bâtiment et travaux publics) et les plus grands bureaux d'études concentrent une part des emplois en Ile-de-France, des cabinets spécialisés se répartissent sur tout le territoire. Ces entreprises comptent souvent moins de 10 salariés. Selon l'Untec (Union nationale des économistes de la construction), 52% du chiffre d'affaires global des professionnels est réalisé en répondant à des appels d'offres de marchés publics.

Évolution possible

Avec l'expérience, il peut devenir chef de projet en études de prix pour des constructions de plus en plus importantes.

Accès au métier

Accès au métier

Si le bac professionnel est le premier niveau de diplôme en économie de la construction, les recrutements se font davantage avec un bac + 2, + 3.

Niveau bac + 2

  • BTS management économique de la construction (notamment)

Niveau bac + 3

  • BUT génie civil - construction durable
  • Licence professionnelle métiers du BTP, avec un parcours en économie de la construction

En savoir plus

Ressources utiles

http://www.ffbatiment.fr

Fédération française du bâtiment

http://www.metiers-btp.fr

Site de l'Observatoire prospectif des métiers et qualifications du BTP